Plantes Grimpantes

Le décor du jardin ne se limite pas aux massifs. Donnez-lui du volume en faisant grimper des plantes sur des tonnelles, des pergolas ou des arceaux. Choisissez entre la passiflore et le jasmin dans le Midi. Adoptez une glycine ou un polygonum dans le Nord.

JASMIN OFFICINAL : un parfum subtil

A planter en plein soleil, dans le Midi et dans les jardins bien abrités des régions douces (littoral de Biarritz à Cherbourg). Ce jasmin pousse vite et émet chaque année de longs rameaux de 2 m de long. Il culmine à 6 m, voire 10 m en situation favorable.

Fleurs blanches divinement parfumées de juin à octobre. Feuilles caduques.Ne le taillez pas. Si votre jasmin devient trop volumineux, élaguez-le en mars, avant le départ de la végétation. Procédez comme vous le feriez pour une haie : laissez une épaisseur de 20 cm de feuillage.

CLÉMATITE MONTANA : une pluie de fleurs

Installez la clématite au soleil ou à mi-ombre, en sol riche et léger. Capricieuse, elle réclame une plantation particulière. Enlevez le tuteur de la plante en conteneur et couchez la motte dans le trou préparé, ainsi que la tige sur 20 cm de long. Conservez son pied à l’ombre, abrité par d’autres plantes ou par une tuile. La clématite croît modérément (1 à 1,50 m par an).

Blanche ou rose en mai. Feuilles caduques.Si vous la taillez légèrement (juste les fleurs fanées) en juin, cette clématite peut refleurir en août-septembre. Taillez-la en octobre, seulement si vous voulez limiter sa végétation, à la hauteur désirée.

 

ROSIER « SEAGULL » : une floraison spectaculaire

Procédez comme pour les rosiers de massifs (Rustica n° 779). N’oubliez pas de praliner, c’est-à-dire de plonger les racines dans une préparation spéciale riche en humus, avant la mise en place. Creusez un trou profond, à 30 cm du support. Dirigez les racines dans le sens opposé à la pergola (voir schéma) et palissez les rameaux en éventail sur le support.

‘Seag-ull’ ne remonte pas : il émet une nuée de roses blanches simples et parfumées, en juin. Taillez cette variété comme tous les non-remontants, juste après sa floraison : éliminez le bois mort et les branches ayant fleuri, conservez les nouvelles pousses. Pour les rosiers remontants, c’est différent : taillez-les en mars. Supprimez les vieilles branches à la base, ou au-dessus d’un rameau vigoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>